Aux marges de l'Empire romain : IIIème - IVème siècles

Peuple danubien, les Taifales occupent la Valachie au IVème siècle de notre ère. Alliés privilégiés des Wisigoths et des Sarmates, ils entretiennent des liens avec Rome, et font partie d'une coalition de peuples. Sous la pression des Huns cette fédération éclate et de nombreux conflits opposent les populations la composant. Chassés de leur terre, des cavaliers Taifales entrent en territoire romain et subissent une lourde défaite.

Intégration dans l'Empire romain : IVème - Vème siècles

Les survivants de cette bataille sont installés dans le Nord de l'Italie. L'établissement de communautés étrangères dans l'Empire est une pratique courante. En effet, la Notitia Dignitatum dénombre en Gaule plusieurs préfectures pluriethniques administrées par des préfets. L'un d'entre eux, localisé à Poitiers, gère des groupes de colons Sarmates et Taifales. En parallèle, l'Empire crée des unités spécifiques de cavaliers Taifales.

La place des Taifales au sein des royaumes "barbares" : Vème - VIème siècles

Les successeurs de Rome, les Wisigoths puis les Francs, perpétuent probablement le modèle romain. Le territoire occupé par les Taifales du Poitou correspondrait à la ville actuelle de Tiffauges. Cette dernière appartenait à l'ancien diocèse de Poitiers. Il existe probablement différentes communautés Sarmates et Taifales éparpillées sur un vaste territoire.

Nos sources
  • Wolfram H., 1990 – Histoire des Goths. Paris, Albin Michel, 574 p.
  • Kazanski M., 1992 – Les Goths. Paris, Errance, 148 p.
  • Périn P., Feffer L.-C., 1997 – Les Francs. Paris, Armand Collin, 463 p.
  • Lebedynsky I., 2002 – Les Sarmates. Amazones et lanciers cuirassés entre Oural et Danube, VIIe s. av. JC-VIe s. ap. JC. Paris, Errance, 272 p.