Dans l’Antiquité, les tissus étaient teints à partir d’éléments prélevés dans la nature. La provenance et la rareté de ces ingrédients déterminaient le prix des couleurs, certaines, comme le rouge et le bleu, étant réservés à l’élite sociale. La teinture végétale nécessite plusieurs étapes :

La littérature concernant la teinture végétale remonte rarement au-delà du Moyen Age, mais nous savons que la méthode était largement employée dans l’Antiquité. Taifali propose donc des démonstrations de teinture végétale de laine et de lin.

A voir pendant nos interventions:
  • Présentation des différents technique de teintures (toute la journée)
  • Préparation de la laine brute (une fois par prestation)
  • Présentation des végéteux et des bains (toute la journée)
  • Execution d'une teinture (une fois par prestation)
Nos sources:
  • Marquet M., 2011 - Guide des teintures naturelles : plantes à fleurs. Ed. Belin, collection Food nature.